Désirs noirs

La guilde où la fin ne justifie pas les moyens et ce depuis 2007
 
PortailAccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Saya.... Libre comme l'air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 28 Oct - 23:03

Citation :
"Gazette de Varanas rubrique naissance :

Tristan de la Villardière, Maitre Mage Alchimiste de notre communauté est heureux de vous annoncer la naissance de sa première fille Axelle.
L'enfant et sa mère se porte a merveille.
Nous souhaitons le plus grand bonheur a cette petite famille et un bel avenir a la petite Axelle."

Lysa s'effondra en larme a la lecture de ces lignes.

"Quel mufle.... il a falsifier son nom, et n'a même pas pris la peine de donner mon identité."

A ce moment la Tristan rentra dans la chambre maternelle.

"Tu ne croyais tout de même pas qu'un homme de mon rang allait prendre le risque de jeter le discrédit sur mon nom en révélant ton identité,
Je t'ai choisit pour être la génitrice de mes héritiers rien de plus....

Tu devrais même me remercier pour l'honneur que je te fais, car on ne sait dans quelle situation tu serais a l'heure actuelle.... Non mais imagine la dépêche :
Lysa les mains agiles, voleuse de grand chemin recherchée dans toutes les contrées et Tristan de la Villardière, maitre mage alchimiste sont heureux de vous annoncer la naissance de leur Fille Saya.... Saya en plus nom de ton arrière grand mère elle même une voleuse et une arnaqueuse de renom....

Estime toi heureuse d'être sous ma protection et que grâce a ma position a Varanas tu échappe a la prison."


"Etre ici ou en prison cela n'a guerre de différence" repris Lysa

Tristan Rajouta :
" tant que nous y sommes je tiens a mettre les choses au clair :
Je t'interdit d'apprendre tes tours de passe passe a notre enfant, je place de grand espoirs en elle et une place lui est déjà réservée a la haute école des mages de Varanas. En attendant quelle soit suffisamment grande elle recevra une éducation exemplaire."


Lysa lançait des regards noirs a Tristan pendant que celui ci sortait de la pièce.. En prenant sa fille contre elle, elle murmura :
" Ton père croit tout pouvoir contrôler, y compris ton avenir, il n'a pas compris encore que tu était bénie par Gaïa et que seule Gaïa décide de l'avenir de ses enfants. Il a eu beau changer ton nom tu restera Saya et c'est ainsi que je te nommerais quand nous seront seules."




______________________________


Dernière édition par Saya le Mar 16 Nov - 11:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 28 Oct - 23:04

Axelle ressemblait physiquement de plus en plus a sa mère en grandissant. Elle se pliait aux exigences d'un père autoritaire en matière d'éducation, mais restait très proche de sa mère en secret. Tous les soirs alors que son père sortait, Axelle devenait pour quelques heures Saya, l'apprenti voleuse. Sa mère elle même était étonnée de sa grande agilité de la précision de ses gestes. Ainsi Saya par son éducation stricte ne laissait rien transparaitre sur la nature même de ses talents.

Vers l'age de 12 ans Saya comme tous les soirs vient trouver sa mère, mais semblait perturbée.

"Maman ?
- oui Saya ?
- Père m'a dit que d'ici quelques semaines je serais prête pour intégrer l'école des mages... Il dit que mes bases de magies sont suffisamment solide.. il a aussi insister pour que j'apprenne l'alchimie... Je ne suis pas intéressée par cette profession je ne veux pas suivre ses traces.
- Ton père ne comprend pas ses choses la, malheureusement et tu es sa fille unique, il place de grand espoirs en toi.
- Mais si je rentre dans cette école je ne pourrais plus te voir, qui va m'apprendre tous ce que tu sais ? "

Sa mère souris
"- mais tu sais déjà tout Saya, le reste c'est la vie et Gaïa qui te l'enseignera..... J'ai tout de meme une dernière leçon a t'enseigner et qui est certainement la plus difficile : rester soit meme tout en se protégeant."

Saya restait interloquée.. Lysa repris :

" tu dois apprendre a te méfier, et a connaitre tes propres points faibles, cela ne te rendra que plus forte... J'ai moi même faillit a cette regle... Je ne vais pas me plaindre j'ai eu une fille formidable, mais il a fallut pour cela que je me sacrifie en épousant ton père sous la contrainte..."

Tristan surgit alors dans la pièce, il était furieux. Lysa se plaçant devant Saya afin de la protéger.

"Je t'avais mis en garde...
Mais non il a fallut que tu pervertisse cette enfant...
Axelle sort de la pièce immédiatement, je dois avoir une explication avec ta mere"


Saya regardait alors sa mère d'un air inquiète ne sachant que faire. Elle savait que son père n'était pas commode mais ne l'avait jamais vu dans de tels états.... Lysa lui fit un signe de la tête accompagner du plus doux des regards....

elle ne le savait pas encore mais c'était la dernière fois qu'elle voyait sa Mere....





________________________________


Dernière édition par Saya le Jeu 11 Nov - 10:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 28 Oct - 23:05

Citation :
Formulaire d'inscription a la haute Ecole de Magie de Varanas.

Dernier cycle de formation derniere année: Specialisation des incantations et formation professionnelle.



Nom : De La Villardière
Prenom : Axelle

Adresse :
La grande maison de l'alchimie
Ville basse Ouest
Varanas

Nom et profession du pere : Tristan De La Villardière, Maitre Mage Alchimiste
Nom et profession de la Mère : Inconnus (mère disparu depuis des années)

Armes maitrisées :
- Dagues
- baguette

Profession souhaitée :
Alchimiste Cuisinière



Citation :
Fiche d'identification Officielle de la milice de Varanas

Nom : Saya
dite Saya aux doigts de fée

profession : inconnue, il semblerait que cet individu exerce la profession de cuisinier, source non verifiee

Pere : inconnu
Mere presumée : Lysa aux mains agiles

Description physique :
Age : environs 25 ans
Taille : 1m65-1m70
Sexe : Feminin
corpulence : Fine et généreuse
cheveux mi longs de couleur verte
yeux verts

faits reproches :
- Vols en tout genre
- escroquerie

Methode utilisée (rapportée) :
Le suspect semble agir seul, et choisit ses victimes sans critères formellement établis hormis leur aisance matérielle et financière. Il semblerait toutefois qu'elle prefere les alchimistes et les nobles. Cet individu sejournerait regulierement a Varanas pour des raisons qui nous sont inconnues.
A chaque mefais les victimes se voient depourvues d'une grande partie de leur biens.
Signe ses mefaits en laissant une dague sur les lieux du crime.
Un avis de recherche est actuellement lancer contre cet individu. Non prioritaire.



"- Axelle ! dit Tristan
- Oui père que me voulez vous ?
- J'ai recu deux documents qui m'accable Axelle... J'avais mis tous mes espoirs et ma vie en toi et voila que tu a oser me tourner le dos.
- Je ne comprend pas a quoi vous faites allusion Père.

Soutenant fièrement le regard furieux de son père.

- Tu as trahit ma confiance... et par tes activités officieuses tu jette le discrédit sur notre famille... Une voleuse, une arnaqueuse.... Dire que je ne me suis rendu compte de rien.... Ne parlons même pas du fait que tu a falsifier ton inscription pour changer ta profession, et on ne peut revenir en arriere vu que tu as valider ton diplome...

- C'est vous père qui jetez le discredit sur notre famille, vous n'avez pas besoin de moi pour cela.... Vous vous voulez honnête mais vous maintenez ceux qui vous sont utile sous votre joug en arborant fièrement votre statu officiel... qui est le vrai voleur, l'arnaqueur, l'escroc dans cette affaire ? qu'avez vous fait a ma propre mère ?

Tristan recula brusquement désarçonner par la repartie de sa propre fille. Il pensa : quelle ressemble a sa mère, aussi sauvage, farouche, habile, aussi belle.... il pris une forte inspiration :

- Va t'en... Ne reviens pas, ou si tu reviens fait toi discrete, tu ne me connais plus, je ne suis plus ton père. Va vivre ta vie de vagabonde et tente de pratiquer la profession des alchimistes ratés.

Vu les rumeurs qui circulent a ton compte, tu trouvera de quoi survivre seule... Je te laisse une heure pour deguerpir au dela de quoi je te denoncerais."


Enfin la liberté... Gaïa me protegera....

Puis prenant un air conquerant, Saya passa pres de son père sans le regarder... Et sortie de la ville comme si de rien n'etait, remerciant par la pensee, son ami d'avoir fait passer les precieux documents a son Père....





___________________________________________________


Dernière édition par Saya le Jeu 11 Nov - 10:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 28 Oct - 23:23

Haute Ecole de Magie de Varanas, Bureau du Directeur.

Saya se faulille discretement par la fenetre entrouverte du bureau, fait un rapide tour d'inspection comme a l'accoutumée.

Bruits de pas, et des voix :


- Cher Tristan Venez donc dans mon bureau un instant nous serons plus a l'aise...

Saya se dissimule rapidement dans un recoin de la piece, tentant de controler au mieux sa respiration... Elle decide de rester accroupie pour plus de discretion,

on ne sait pas combien de temps cela peut prendre avec lui...

- Installez vous donc, Tristan. Vous voulez un rafraichissement ?

Le directeur saisit une bouteille.

- non merci...
- que me vaut donc votre visite cher ami.

repris le directeur en se servant un large verre.

- C'est a propos de ma fille.... J'ai appris qu'elle avait des activités illicites en dehors de l'école.
- Ah !

le directeur pris une mine faussement surprise

- Il ne m'a été rien rapporter de la sorte pourtant. Axelle a toujours été une excellente élève..
- Qu'en est il du choix de sa profession, on m'a fait parvenir un document comme quoi elle avait falsifier son choix..
- falsifier... Vous y allez un peu fort cher ami... Je dirais tout au plus corriger ou réviser avant meme l'inscription définitive. J'ai moi meme procéder au changement lorsque votre fille est venue me voir après les initiations, elle a préciser qu'elle s'était tromper de choix voila tout. J'ai donc été favorable a ce changement de position de sa part, mais en revanche elle a insister pour suivre tout de meme les cours d'alchimie jusqu'à la fin.

Tristan eu un mouvement de recul du a la surprise de cette annonce. Le directeur après avoir bu une gorgée repris :

- Axelle est brillante vous en avez de la chance... il n'est pas donner a tous nos élèves de réussir l'intégralité du cursus sans aucun retard et en se permettant en dernière année et ce malgré le programme chargé d'apprendre deux professions.

Tristan l'interrompit :

- Pourquoi ne m'avez vous pas prévenu de ce changement ?
- Voyons Tristan votre fille est majeure depuis plusieurs année maintenant elle est libre de faire ses choix d'adultes sans avoir votre aval.....

il marqua une pause, bu une gorgée et repris.


Soyez fier de votre fille, elle fera de grande choses dans la vie croyez moi...
- Mais ses activités illégales.... Elle marche droit sur le chemin de sa propre mère... vous savez qui elle était.
- Je vous en pris, Lysa n'était pas une femme de mauvaise vie comme vous l'imaginez, elle ne détroussait que ceux qui avait suffisamment de richesses pour que cela ne leur porte pas préjudice. Vous avez une piètre opinion de votre épouse très cher... Et pourtant je sais que vous avez tout fait pour effacer les traces de ces mefais afin de la protéger...
- Tout comme je viens a l'instant de le faire pour ma propre fille... Murmura Tristan

Le directeur sourit

- Je suis etonné de votre comportement j'aurais cru que vous l'auriez chasser comme vous l'avez fait il y a 13 ans pour sa propre mère...

Tristan Baissa les yeux de honte, se rendant compte qu'il ne connaissait pas réellement sa propre fille. il enchaina

- je dois vous laisser..... notre nouvelle officine ouvre aujourd'hui, je me dois d'être présent.
- Quoi qu'il en soit vous savez que la porte de mon bureau est ouverte.... laissez moi vous raccompagner....

Le directeur s'assura que Tristan s'éloigna, il intima l'ordre a sa secrétaire de ne pas le déranger pour un quelconque motif. Il s'enferma dans son bureau a double tour, et se retourna :
- Saya sort de ta cachette.... Je sais que tu es ici...






Dernière édition par Saya le Jeu 11 Nov - 10:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:07

Saya se releva adoptant un air fier tout en en profitant pour se degourdir les jambes.
Le Directeur de l'ecole se resservit un verre et alla s'installer a son bureau.


"Ainsi donc tu te serais fait prendre par la milice ? Dit-il d'un air amusé. Je n'en crois pas un mot, qu'as tu encore inventer comme plan ?"


Saya s'avanca tranquillement contourna le bureau et s'asseya a un bord. D'un air inoncent :


" il doit y avoir méprise... Il semblerait qu'un officier,pendant une petite demonstration a une amie ai rediger ce faux signalement... Je n'y suis absolument pour rien voyons... Je suis meme choquée de telles pratiques...


Le directeur eclata de rire..

- et a celui la tu lui as promis quoi ?

- Tout de suite les grands mots... Il ne l'a fait que par sympathie voyons....

Saya repris en murmurant :
et la promesse d'un petit tour hors de la ville en ma compagnie... trois fois rien.
Bon il a fallut que je sois un peu plus convainquante, pour lui dire de jouer le jeu avec la visite de mon père mais bon...


- Tu avais meme préméditer cela...

- Ce n'etais pas difficile a comprendre, il n'y a aucune trace de ma mère dans les archives de la milice, juste des rumeurs a son compte. Mais quoi qu'il en soit me voila enfin libre. Et je venais donc vous rendre visite mon cher pour vous remercier de votre soutient pendant toutes ces années.

Elle se pencha sur lui pour lui donner un baiser sur le front.

- Saya... S'il te plait ne joue pas a ce petit jeu avec moi, j'ai été a bonne école en cotoyant ta mère. Tu sais tres bien que si j'ai accepter de couvrir ta formation de mage au second plan c'était pour honorer la promesse que je lui ai faite... Mais une chose me surprend, je croyais que tu ne voulais pas quitter Varanas, tu vas y être contrainte pendant un moment...

- Des circonstances paternelles m'ont obliger a changer mes objectifs malheureusement... J'ai surpris l'autre matin une conversation entre Tristan et le général de la garde... Tristan était tout simplement en train de me vendre comme épouse a cet horrible homme... Enfin vous connaissez le Général de la garde, c'est une brute répugnante...

- Je comprend mieux, mais méfie toi de lui il est très influent...

- C'est pour cela que je me dois quitter la ville rapidement, avant qu'il sache et se lance a ma recherche. Mais j'aurais besoin d'un petit service de votre part, pour mon retour....

- qu'a tu besoin ?

- je souhaiterais que vous changiez mon prenom officiel sur le registre s'il vous plait... Avoir un diplôme officiel de mage cuisinier est succeptible de me servir un jour. Enfin quand j'aurais suffisamment d'argent pour créer mon affaire.

- Je vais faire cela personnellement... Tu devrais partir maintenant.

-Merci bien, je vous promet une petite visite quand je serais de retour en ville.

- Tu sais ou se trouve mon bureau...
il pensa alors : Aussi douée et belle que sa mère.... Peut être même plus qui sait.

Profitant d'un souffle de brise, Saya disparu par la fenêtre.






__________________________________________


Dernière édition par Saya le Jeu 11 Nov - 11:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:14

Comme tous les soirs je me rendais a la Taverne du Sanglier noir situee a Logar. Cela fesait maintenant plusieurs semaines que j’avais quitté Varanas. En me voyant entrer, Garance le gérant de la taverne me fit signe.

J’approchais sans un mot pour entendre ce qu’il avait a me dire.

« Bonsoir Saya, ce soir je t’ai repérer deux clients qui devraient t’intéresser, dit il en me désignant une table au fond de la salle. Je les ai déjà un peu préparer pour toi, tu n’aura pas beaucoup d’efforts a faire pour les cueillir.

Avec un grand sourire
Je vais aller prendre la température, je me sens d’humeur joueuse ce soir.

Il me tendit un verre… Ma boisson favorite en cette situation, une recette que je lui avais transmît et qui se faisait parfaitement passer pour le plus fort des hydromels.

Je m’approchais alors de la table des deux compagnons de route.

« Bonsoir, que cela fait plaisir de voir de nouvelles têtes a Logar. »

Les deux hommes stoppèrent immédiatement leur activité et m’examinaient du regard.

« Ohh veuillez m’excusez, je ne voulais pas vous déranger dans vos conversations… »
Je fis mine de partir, en faisant un clin d’œil au plus jeune d’entre eux.


« Mais non mademoiselle vous ne nous dérangez absolument pas, dit le plus jeune avec un regard insistant destine a son compagnon de table. Nous discutions de sujets sans grandes importances. «

Je fis alors volte face, me pencha vers eux prenant appuie de mes mains sur leur table. Adoptant un air innocent

« Veuillez m’excuser encore une fois pour cette intrusion, je cherchais juste de la compagnie pour boire un verre. »

Le plus jeune fit de la place sur le banc, puis me le designa :
« Mais installez vous mademoiselle …..
- Saya...
- Quel bien beau prénom qui vous va a ravir. Laissez-moi-vous présenter Igor mon compagnon de voyage. Quand a moi je me nomme Askhor.
- Enchantée de faire votre connaissance. »
Je fis un large sourire, et tout en m’installant a la table je pensais : Maintenant le numéro peu commencer…

Pendant les heures qui suivirent Saya tenue compagnie a Igor et Askhor. L'hydromel coulait a flot a leur table, la discussion était joyeuse, et Askhor se laissait aller a quelques familiarités auprès de leur hôtesse.

- Saya, tout en se rapprochant de la voleuse, je me pose une question a votre sujet.

Sans dire mot, je me contentais de le regarder dans les yeux d'un air interrogateur. Il repris en lui murmurant :
- Comment se fait il donc qu'une femme si belle que vous, se retrouve seule dans ses contrées ?

je baissais les yeux, affichant un air triste...Le fruit était mur pour être cueillit, mais cueillir a même l'arbre est une chose, patienter le temps que celui ci vous tombe dans le creux de la paume en est une autre. Bretouillant :

- C'est une histoire bien compliquée mon cher... A vrai dire je recherche une personne qui m'est chere.

me cachant le visage dans le creux de mes mains et fesant mine de sangloter.
Le tavernier reconnu ce signal, qui signifiait qu'il était temps de séparer les deux compères pour pouvoir les préparer a l'estocade finale. il fit un signe discret a la serveuse, qui s'approcha alors de la table apporter une tournée de cervoise offerte par la maison.







Dernière édition par Saya le Jeu 11 Nov - 10:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:15

Askhor paru décontenancé par la réponse de Saya. Il se sentait gêner d'avoir provoquer une telle réaction chez la belle...

- Veuillez m'excusez Saya, je n'avais aucune intention de vous faire de la peine....


Il se rapprocha encore d'elle pour l'enlacer.


- Vous ne pouviez pas savoir Askhor. Comment auriez vous put deviner que je recherchais quelqu'un et que mon voyage m'a mener ici.. Hélas je n'ai toujours rien trouver depuis tout ce temps...

La serveuse deposait les pintes une a une, ignorant alors le couple Saya/Askhor.Tout en deposant alors la derniere pinte devant Igor elle dit :


- Ces boissons vous sont offertes gracieusement par la maison, je me suis permise de vous servir la cuvée spéciale de la maison.


Igor remercia alors la serveuse, mais celle ci au moment de partir trebucha sur le voyageur qui surpris eu juste le temps de la rattraper... Celle ci se retrouva alors dans ses bras.. Celle ci rougit, et tenta de se relever... Igor lui saisit alors la main et repris :

- vous ne voulez pas trinquer avec nous ? une petite pinte ?

- C'est que j'ai encore d'autres tables a servir...

- S'il vous plait ? reprit il puis a voix basse : Je me sens un peu seul a vrai dire a les regarder depuis des heures... ne voudriez vous pas me tenir compagnie...

LA serveuse pris un air embeter puis lui repondit :

- hum je ne peux me liberer avant plusieurs minutes, toutefois je peux vous proposer de tenir compagnie au notaire de notre ville, il est seul depuis le debut de soirée...
Et puis.... Je travaille beaucoup plus dans cette partie de la salle, je vous rejoindrais des que j'aurais terminer.


Repris telle en souriant...

Igor hésita un instant puis en jetant un oeil a Saya et Askhor fini par accepter.


La soirée se poursuivit jusqu'à tard. Petit a petit les clients repus quittaient l’auberge affichant un air enjoue et remerciant le tavernier pour son accueil, les habitues seraient de nouveau présent le lendemain comme a l’accoutumée.

Au fond de la salle, le notaire vantait les mérites de la région, présentant de nombreuses offres d’accession a la propriété a Ishkor. Offres qui malheureusement pour le pauvre Ishkor étaient en vérités toutes plus fictives les unes que les autres, le notaire faisant parti de la petite mise en scène menée par Saya. Ishkor enivré ne s’apercevait de la supercherie et montrait toute son attention aux gravures que lui présentait le notaire, tout en gardant un œil sur la petite serveuse de l’auberge. Son comportement était vraisemblablement du aux boissons servit agrémentes de quelques potions dont Saya avait le secret, potions qui aurait transformé le plus pingre des hommes le rendant subitement des plus dépensier. Le notaire ayant vérifié de la réelle fortune d’Igor l’incita à signer plusieurs contrats. Il semblait satisfait de l’affaire, l’homme devrait payer quoi qu’il advienne même si il n’honorerait pas l’intégralité de sa dette les arrhes qui étaient du atteignaient une somme astronomique.


une des meilleures affaires que notre petite association ait conclue.

Décidément Saya est une artiste en son domaine.


Pensa-t-il au moment même où Igor signait le dernier parchemin.
A chaque nouvelle acquisition, le notaire proposait de trinquer avec le meilleur des breuvages de la taverne, augmentant ainsi l’addition d’Igor.









Dernière édition par Saya le Jeu 11 Nov - 10:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:16

A l’autre bout de la salle se jouait un tout autre jeu, base sur la séduction. Saya privilégiait toujours cette approche que son pigeon soit jeune ou vieux, l’important était ce qu’elle pouvait lui soutirer grâce a ses atouts charmeurs. Ashkor était son pigeon du soir, ni le premier ni le dernier. Les hommes fortunes se laissaient prendre dans ses filets sans avoir même penser qu’ils seraient dépouillés d’une grande partie de leur bien.

Saya maitrisait la technique qui consistait à leur faire croire qu’ils la faisait boire plus que de raison tout en leur laissant parler d’eux pendant des heures, en prenant un air intéressé et tout en créant une certaine intimité généralement assise sur les genou de sa future victime. Mais elle connaissait bien la chanson, toujours la même a vrai dire a quelques changement de notes ou de tempo près, elle se contentait juste grâce a son habileté a vider ses verres dans un pot de fleur a proximité.

Le pigeon fortuné aimait faire valoir son pouvoir, il aimait la compagnie d’une jolie femme et tel un paon faisant la roue, faisait étalage de ce qu’il avait sous le prétexte de trouver une compagne. Ishkor ne dérogeait pas a la règle, il lui avait fait l’apologie de SON vaste domaine au nord de Varanas, de SES ouvriers qu’il avait la bonté d’employer, de SON Arras et de SES chevaux tous plus beaux les un que les autres, de SA ménagerie compose d’animaux exotiques tout en soulignant qu’il venait de terminer une campagne de chasse fructueuse en vue de compléter celle-ci l’avait mené jusqu’ici. Des dizaines d’espèces devraient bientôt étoffer sa collection, et notamment un lion d’une beauté hors du commun.


- une belle bête disait il, mais il faudra la mater, et je sais comment faire pour que cela aille au plus vite… Quoiqu’il en soit, s’il ne plie pas, sa tète fera une très belle décoration au dessus d’une des cheminées de mon manoir.

Saya reprouvait un frisson de dégout a cette idée… elle n’était pas dupe de ce stratagème qui avait pour ambition de lui démontrer que rien ni personne ne résistait a Ashkor.
Saya savait très bien que toutes ces manœuvres n’avaient pour but que de la mener dans un lit pour satisfaire un besoin primaire de mâle… Aucun n’avait réussit et celui qui la capturerait n’était pas encore né et ce ne serait certainement pas ce bellâtre qui y arriverait. Cela faisait parti du jeu, de sa profession et était temps de passer à l’action. Elle adopta un air étonne:

- Voyons Ashkor douteriez vous de vous… cette bette pliera forcement a l’éducation que vous lui donnerez… Je doute qu’un homme de votre envergure ne puisse y arriver.

Elle fit signe au tavernier, celui-ci s’empressa de leur apporter de nouvelles pintes et fit un clin d’œil à Saya, signe que la pinte d’Askhor était agrémentée de la fameuse potion. Saya trinqua avec Askhor pour la dernière fois, elle fit mine de boire a pleine gorgée, Askhor l’imita et bu d’un trait. Elle reprit en baissant les yeux :

- a vrai dire j’ai peut être parlé vite… je ne sais même pas a quoi ressemble un lion et peut être que cette animal est plus difficile que les autres à dompter.
- Diantre !!! Vous n’avez donc jamais vu de lion ma belle ? il faut corriger cela immédiatement.

Ashkor sauta sur cette occasion comme un chien a qui l’on proposait un os a ronger. Un si belle occasion pour amener la belle dans un endroit isolé.

- Venez avec moi !!!

Repris t’il en se levant brusquement. Saya sourit

- vous ne pouvez pas partir sans payer l’addition voyons…

Ashkor s’avança en titubant vers le comptoir, ne pris pas la peine de compter l’argent et donna une somme généreuse. Il n’avait plus de temps a perdre au risque de voir sa proie lui échapper. Il appela Saya lui présentant son bras. Saya se leva et se dirigea vers Ashkor, mais au moment de saisir son bras, elle fit mine de perdre l’équilibré. Ashkor la rattrapa de justesse, son visage se retrouvant a proximité de celui de Saya.

- Ouh je crois que j’ai un peu trop bu… repris Saya en lui souriant.

Les yeux de l’homme se mirent à pétiller, il l’aida à se relever tout en l’enlaçant. Debout face a elle il ne put réprimer l’envie de l’embrasser. Saya détourna légèrement la tête au même instant pour lui chuchoter à l’oreille :

- et si nous allions voir votre lion.

Un petit signe discret a son ami le tavernier lui indiquait de les suivre. Mesure de précaution oblige.

Au même instant la servante, fit mine de débarrasser la table, elle récupéra le butin que Saya avait dérobé a Ashkor et qui était dissimuler comme a l’accoutumé. Le butin se composait de plusieurs pièces d’or des bijoux qu’il portait mais également de la clef des portes de son manoir et d’un coffre qu’il dissimulait dans sa chambre.




__________________________________


Dernière édition par Saya le Jeu 11 Nov - 11:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:16

Zebulon….

Le couple s’avançait dans l’ombre en direction d’une grange. Saya s’agrippait au bras d’Ashkor, lui laissant croire à un état d’ébriété bien avancer. L’homme gonflait le torse et devait se concentrer pour garder la trajectoire, ce qui n’était pas chose aisée étant donner que Saya faisait mine de trébucher régulièrement. Ils arrivèrent enfin à la grange. L’homme ouvrit la porte, alluma une torche disposée sur place pour éclairer le lieu, puis il saisit la main de Saya pour la précipiter contre lui. Saya lui sourit tout en se laissant faire, avec une voix douce elle dit :

- et ce lion a-t-il un nom ?
- Evidement, je l’ai nommé Zebulon.


L’homme entraina alors Saya vers un enclos, ou un lion noir était allongé. Avec une voix forte il interpella l’animal :

- Zebulon, debout sale bête, fait honneur à la dame.
- Ohh mais non laissez le donc dormir. Je n’ai pas besoin qu’il soit éveillé pour l’admirer. J’admets qu’il est beau ce lion.
- C’est une teigne, qui n’entend rien. Je voulais le dresser en tant que monture, mais il refuse toute approche… A vrai dire je ne sais pas quoi en faire, j’ai déjà demandé les services de plusieurs dompteurs, il en reste toujours sauvage.
- Vraiment ?
- Helas oui, j’ai même pensé a lui faire créer son propre harnachement pensant que cela aiderai. Regarde donc ce matériel de la meilleure qualité inutile et inutilisable…

Saya observa le matériel, et le lion assoupi. Ashkor l’enlaça de nouveau et lui murmura :

- j’obtiens toujours ce que je veux Saya, et je finirais bien par lui montrer qui est le maitre.

Saya s’était laisser distraire, elle n’avait pas beaucoup de marge de manœuvre, l’enclos lui interdisait la fuite. Elle fit face à Ashkor, et lui dit :

- et si j’essayais ?

L’homme éclata de rire à ces mots

- toi ? tu as l’air bien frêle pour une dompteuse de bête sauvages, il va te découper en morceaux.
- Mais non voyons tu seras la pour intervenir s’y c’est le cas…
- Et qu’y gagnerais-je donc a prendre de tel risque ?

Saya marqua une pause, puis lui chuchota d’un air espiègle :

- Mais ce que tu veux bien sur… En revanche… si je réussis j’aurais peut être le droit a une petite compensation…
- Si tu réussis à approcher cet animal et à le monter, il sera à toi. Je ne prend pas beaucoup de risques, personne n’y est arriver. Par contre si tu échoues, je t’amène avec moi… Je te trouve distrayante, et je suis certain d’avoir de bons moments avec toi.

Le pari était risque, mais Saya suivait son intuition, elle ne prenait pas beaucoup de risque vis-à-vis de Ashkor, il était déjà plumé et elle n’avait plus qu’a lui administrer une goutte de potion d’oubli pour qu’il ne se souvienne plus de cette soirée… Quand au lion si elle y arrivait, peut être ferait il un bon compagnon ou le relâcherait elle, le tavernier qui était tapis dans l’ombre de la grange serait témoin de l’échange.

Il faudra être vigilante, un lion n’est pas une bette sauvage comme une autre, pensa t’elle. Qu’est ce qui m’a donc pris d’engager un tel pari.

Saya était comme magnétiquement attirée par ce lion. Discrètement elle prit un onguent qu’elle dissimulait dans l’une de ses poches et qui lui avait sauvé la vie mainte fois face aux animaux sauvages de la région. Elle s’en enduit les mains, puis pénétra dans l’enclos. Elle s’avança vers l’animal tranquillement, gardant tout de même une main sur une des dagues qu’elle dissimulait. La bête était immense, un seul coup de patte pourrait être fatal. Zebulon senti la présence de Saya, mais resta immobile. Saya fini par s’agenouiller près de l’animal puis a le toucher a la grande surprise de Ashkor qui n’en croyait pas ses yeux. Elle appliqua l’onguent sur la truffe de l’animal, qui se laissait carresser par la jeune voleuse. Saya examina Zebulon, et remarqua qu’il était blesse. Elle lui chuchotta doucement:

- voici donc pourquoi tu ne te laisse pas faire bon cher Zeb… Je vais te soigner cette plaie, mais pour te sortir de la il va falloir que tu me laisse monter sur ton dos. Montre a ce gros tas d’Ashkor de quoi tu es capable.

Convaincue que le lion comprenait ses paroles, elle se redressa. L’animal se tenait maintenant sur ses pattes, calme, sans agressivité, mais scrutant son actuel maitre. Saya ne pris pas la peine d’aller chercher la selle et bondit sur le dos de l’animal. Zebulon eu un mouvement de recul, Saya s’accrocha a sa crinière et tout en murmurant :

- tout va bien se passer Zeb. Reste calme, ton calvaire est terminer.

Zebulon le lion fougueux fit alors quelques pas sous la directive de Saya. Saya lui demanda de reculer, puis de prendre son elan pour sauter par-dessus l’enclos. Zebulon s’executa, Ashkor recula pris de panique a l’idee que ce lion sauvage était liberer. Saya chevauchant Zebulon se rapprocha de l’homme souriante…

- Je crois que j’ai reussit n’est ce pas ?
- Quel est donc ce prodige, comment a tu fais petite peste.
- C’est un secret personnel mon cher.


Ashkor bouillonnait intérieurement.

- J’ai le droit aussi de prendre sa selle ? dit elle d’un air amuse.

Ashkor s’avanca vers Saya ne pretant pas attention a la monture, et lui saisit la main pour la tirer vers lui en la fesant basculer.

- Soit pour la selle et ce fichu lion, mais je pense avoir le droit a une petite compensation…

Au même instant le lion fit volte-face, posa une patte sur l’homme qui s’effondra au sol. Le lion ne bougeait plus, l’homme s’evanouit sous l’emprise de la peur.

Le tavernier toujours tapis dans l’ombre prés à intervenir sous l’ordre de Saya fit alors irruption.

- tout va bien Saya ?
- Oui, dit elle avec un large sourire, ce fut une bonne pèche en fin de compte…J’y ai meme gagner une monture. Je te laisse lui donner de l’eau de l’oublie et ramener la selle de Zeb a la taverne, je dois aller le mettre a l’abris et le faire soigner, il dois souffrir vu les entailles qu’il présente, je risque d’en avoir pour la nuit.
- Bien Saya, je te retrouve demain pour le partage du butin.

Sur ces mots Saya disparu sur sa nouvelle monture.







Dernière édition par Saya le Mar 16 Nov - 11:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:17

Le matin était la et Saya n’était toujours pas revenue. Dans la taverne, Garance l’attendait impatiemment avec un soupçon d’inquiétude. Une inconnue attendait silencieusement à ses cotes.
« Ce n’est pas dans ses habitudes de se faire attendre… J’aurais du l’accompagner, une jeune femme en pleine nuit seule ce n’est pas raisonnable.

L’inconnue sourit et repris :

- Je pense que vous vous faites du mauvais sang pour rien, la patience est une vertu.
- On dirait Saya qui s’exprime à travers vos mots. C’est… déconcertant une telle ressemblance.

La femme ne pu que sourire à nouveau. La porte s’ouvrit alors laissant apparaitre l’ombre de la petite voleuse.

- Saya !!! s’exclama Garance, je commençais a m’inquiéter.

- Avais-tu donc peur que je ne revienne pas pour partager le butin ?
Dit Saya en prenant son air espiègle.
Elle remarqua alors la femme assise aux cotés de Garance, encore éblouie par la lumière extérieure elle n’arrivait pas a bien la distinguer et se mordit les lèvres d’avoir parlé si vite.

- Rien de tout cela, mais ton hurluberlu d’hier c’est enfuit âpres que je lui ai donné ta potion… il m’a d’ailleurs assené d’une belle droite. Tu as pris des risques inconsidéré en sortant de la taverne, ce n’était pas le plan initial.

Surprise que Garance continue en présence d’une étrangère, elle reprit.
- Que veux tu des fois il faut savoir improviser, et le jeu en valait la chandelle et puis il a eu le remède donc nous sommes tranquille quoi qu’il arrive. Je donnerais bien quelques pièces d’or pour voir son air à l’heure actuelle. Tu as une invitée que tu ne m’as pas présentée ?

Saya rentra dans la taverne en refermant la porte derrière elle.

- Hum ce n’est pas réellement une invitée Saya, cette dame désirait te rencontrer personnellement.
Saya s’avança lentement en adoptant un air méfiant, la main sur une de ses dagues prête à agir.

- J’ai entendu quelques histoires d’une jeune femme prénommée Saya, ayant quelques activités dans cette région dont elle n’est pas originaire et qui ferait le bonheur de quelques déshérites.

Saya s’arrêta net en reconnaissant cette voix surgit du passe. Elle ne put retenir des larmes sous le coup de l’émotion. Les deux femmes se tombèrent dans les bras l’une de l’autre.

- Ma fille, je ne pensais pas un jour te revoir et certainement pas en exerçant ce métier. Tristan ne dois pas se réjouir de ne pas t’avoir modelé comme il l’entendait, en digne héritière de son savoir.

- Je n’ai que fit de ce que souhaite cet homme… Il a tenté de me « vendre » en épousailles a une brute épaisse…

- Laisse-moi deviner… Silverster ?

Saya fut surprise que sa mère connaisse ce personnage.

- Comment es tu au courant ?


- Cela ne m’étonne guerre, cet homme a beau être le Général de la garde de Varanas il n’est pas des plus honnêtes qu’il soit. Ton père lui est redevable de beaucoup de choses, et Silverster abuse de sa position pour obtenir ce qu’il veut. D’autant plus que ton père est plus intéressé par sa petite réputation et son intérêt quitte a sacrifier sa propre famille. Mais bon si tu es de ce monde c’est bien grâce à ce cher Silvester.

Saya pris un air dégouté.

- ne te méprend pas, repris Lysa. C’est en parti à cause de lui que j’ai épousé Tristan…

- Je ne comprends pas…

- C’est une longue histoire, nous allons dire que je me suis fait prendre à mon propre jeu, jeu que tu pratique d’ailleurs actuellement.

Lysa marqua une pause, regardant sa fille avec un regard intense.


- Tu devrais être plus prudente Saya, ce genre d’histoires circulent vite dans les petites contrées même si tu es bien entourée, tes activités vont finir par éveiller les soupçons si tu agis sans couverture. Je ne voudrais pas que tu subisses le même sort que moi.

- Il me fallait des fonds pour passer à l’étape suivante. D’ailleurs il me semble qu’avec notre petite aventure d’hier, j’en aurais suffisamment pour mettre à bien mon projet.

Saya se tourna vers Garance qui avait disposé le butin sur la table. Elle repartit la les bien en 4 part tentant de les faire les plus équitables possibles.

- Nous étions donc trois en comptant le notaire qui nous a déjà reverser les 20 % des arrhes qu’il a extorquer a un de nos deux clients, une belle somme, il doit être heureux de cette affaire. Voici ta part Garance, celle de ta fille pour l’admirable travail qu’elle a fait.

Saya pris la troisième part pour elle et mis a part la dernière. Puis elle reprit :


- Garance je te charge de verser ceci à ceux qui en ont besoin, entre ce que j’ai et Zebulon j’ai bien eu assez pour cette fois.

Garance hocha la tête puis d’un air attriste :

- c’était donc la dernière fois que nous te voyons ?

- J’espère bien vous rendre une petite visite ou deux et surtout que toi ou ta fille me suive dans la prochaine aventure. Tu es un très bon associe en qui j’ai grandement confiance.

- Mais qu’a tu donc en tête ?

- Je compte bien prouver à Tristan qu’on peut être une de la Villardiere sans être mage et alchimiste. La prochaine étape c’est Varanas…

- Tu vas te jeter dans la gueule du loup ? Es tu donc folle ? L’interrompis Lysa.

- Je vais ou bon me semble, et ne t’inquiète donc pas je prendrais mes précautions.





____________________________________________________


Dernière édition par Saya le Mar 16 Nov - 11:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:17

Tous complices…

A son retour a Varanas, Saya pris le soin de dissimuler son visage afin que personne ne fasse le rapprochement avec la fille de Tristan. Malgré les mois d’absence la Gazette de Varanas continuait régulièrement comme aujourd’hui a publier des appels a témoins concernant cette mystérieuse disparition, le General de la garde ayant promis une grosse récompense de plusieurs dizaines de millier de pièces d’or, pour toute information permettant de la retrouver.

Il faudra que je change radicalement de tenue vestimentaire et de coupe de cheveux. Pensa t elle en parcourant rapidement l’article. Mais pour l’instant j’ai d’autres prioritées..

Saya chevauchait son nouveau compagnon dans les quartier de Varanas en direction de la ville basse ouest. Elle stopa au niveau de l’arriere cour de la maison de l’alchimie, grimpa furtivement l’escalier s’assurant que personne ne l’avait vu, elle penetra alors dans les quartiers prives de Tristan. Se dirigea discretement en direction du bureau de son père… il n’était pas present..


La bonne affaire, je vais en profiter pour faire quelques emplettes en matiere de potion, celles du commerce ne valent pas un clou. Je dois bien reconnaitre que Tristan connait son metier mieux que personne.

Saya s’affairait a remplir une besace de quelques fioles contenant des potions au nom des plus evocateurs : bequille harpie, survivance, fleur bleue, rouge sang, chicken pox, tolerance, soumission et de quelques onguents de soins qui pourraient lui être utile. Alors qu’elle s’appretait a sortir de la piece, la porte s’ouvrit.. Dans un reflexe, Saya se dissimula derriere prete a agir.

Alors qu’elle s’aprettait a bondir sur l’intrus, Saya s’arreta brusquement et dit d’une voix douce :


- Qui vois je donc la, Ma tres chere Margarita, je suis surprise que tu travaille encore pour Tristan

La servante fit volte face

- Dame Axelle vous estes revenue ? Je vous croyais perdu a tout jamais comme feu votre mere.
- Oui je suis bien la, et de retour, mais tu dois me promettre de ne rien dire a Tristan.
- Je vous comprends mon enfant, et vous devriez vous méfier, le général de la garde vous recherche partout aux alentour de Varanas… une rumeur aurait signaler votre présence dans la région de logar et il s’apprêterait a envoyer une garnison la bas.
- Je vois qu’il ne s’est toujours pas décourager, mais rassure toi, Margarita, il ne m’attrapera pas.

Saya marqua une pause puis repris.

- Margarita, toi ma gouvernante depuis ma naissance, celle qui a été une mere pour moi quand la mienne a disparu, tu connais la ville mieux que personne, ainsi que tous les potins et ragot.
- Ou voulez vous en venir ?
- Je souhaiterais que tu vienne avec moi pour m’assister dans l’affaire que je vais monter.
- Une affaire par Gaia ! Mais auriez vous fait fortune lors de vos mois d’abscence ? et ou donc ?
- Ne t’en fait pas pour l’argent, et cela sera a Varanas meme..
- Mais vous n’y pensez donc pas, votre père, le general ? Axelle a quoi pensez vous donc
- Margarita, s’il te plait, cesse de m’appeler ainsi, je suis Saya, Axelle n’est que la fille de Tristan, et fait moi confiance. Je sais qu’avec toi, j’aurais justement un allier de valeur et en plus tu sortiras de cette maison sordide. Nous avons eu tellement de complicité ses dernières années, toutes les fois ou tu m’as couvert…

Margarita sourit en ce remémorant le passe, elle savait qu’elle ne pouvait rien refuser a Saya cela avait toujours été ainsi.

- je suis tellement heureuse que vous soyez saine et sauve, et quoi qu’il en soit je suis votre gouvernante, donc j’accepte.






Dernière édition par Saya le Mar 16 Nov - 11:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:17

Tous complices II

Le directeur de l’école de magie était a son bureau, visiblement concentrer sur un travail important quand Saya pénétra par la fenêtre. Contrairement à son habitude elle n’avait pas attendu que celui-ci s’absente pour se faufiler dans la pièce.

Le directeur se retourna brusquement surpris par cette intrusion et scruta la jeune femme d’un air étonne.

« Bonjour, mon cher directeur dit elle tout sourire.


« Saya ! Je ne t’aurais pas reconnu si…

Dit-il en se levant.

- c’est un peu le but rechercher vous savez… Mon retour à Varanas doit se faire dans la plus grande discrétion possible, inutile d’attirer l’attention de certaines personnes à ce sujet.

- Tu n’es partie que quelques mois, le général de la garde est toujours a ta recherche… Je pense que tu aurais du attendre un peu plus.

- Je pense bien au contraire qu’il est temps, il a du ratisser toute la ville a l’heure qu’il est et dois me rechercher en rase campagne…

Saya marqua une pause, tout en s’approchant du vieil homme, puis repris d’un air espiègle.

- Il faut également admettre que vous me manquiez…

- S’il y a une chose qui visiblement n’a pas changer chez toi c’est ta façon d’être. Tu me vois flatter de cette attention de ta part, mais si tu es revenue ce n’est certainement pas pour un vieil homme comme moi. Quel stratagème as-tu inventé ?

- Voyons mon cher directeur cela est mal me connaitre… Un stratagème ! Je m’insurge !

Puis plus bas

J’ai bien l’intention de créer une affaire des plus honorables qu’elle soit… et j’ai pensé que vous pourriez y participer, avec votre position et vos relations vous pourriez être d’une grande aide… D’autant plus que vous êtes comme un père pour moi, vos conseils ont toujours été des plus pertinent, et puis a rester toujours enfermer dans ce bureau… Vous n’avez jamais pensé à explorer d’autres horizons ?

Saya pris place dans le fauteuil du directeur, comme si de rien n’était… le vieil homme se dirigea vers la porte, ordonna a la secrétaire de ne pas le déranger pour quelque motif que ce soit et d’annuler ses rendez vous. Il servit deux verres d’hydromel dont un qu’il tendit a Saya.

- hum, ma position… mes relations… qu’as-tu donc en tête Saya ?

- Vous etes un notable de ville, je vous propose donc une petite association… Rassurez vous votre réputation ne sera pas entachée et les bénéfices que vous pourrez en tirer seront des plus intéressants.

- Tu reste vague, il y a donc quelques escroqueries sous cette histoire encore une fois… Fait attention Saya, ta mère à payer le prix fort en jouant l’insouciance.

Saya lui expliqua alors son projet. L’homme l’écouta attentivement, il fut surpris de la façon dont Saya comptait couvrir certaines activités, mais l’idée était séduisante.

- donc si je comprends bien tu as besoin de moi pour la notoriété de cet établissement, et également pour entrainer quelques une de mes relations dans cette affaire.

- Vous avez bien compris, évidement vous serez rétribuer en conséquences sur les part et bénéfices de l’affaire, ce qui sera des plus honnête, je ne tiens pas a ce qu’il arrive malheur a mes associes. Vous aurez évidement la jouissance des lieux comme personnalité de la ville. Mais j’aurais également besoin que le notaire et le juge, de grands amis a vous il me semble soient impliques.

- Pour le notaire cela ne devrait pas poser de problème, il sera évidement intéresser, faire signer des contrats a des personnes fortunes ne peux que le séduire… Pour le juge je ne comprends pas son rôle ?

- Eviter les dommages collatéraux, on ne sait jamais il vaut toujours mieux avoir la justice de son cote.

- Je vois que tu as vraiment penser à tout encore une fois.

- puis-je compter sur vous ?

- On ne peut rien te refuser, tu le sais bien… Mais dis moi… quelle sera la répartition des dividendes ?

- Le notaire sera rétribuer par les acquisitions des clients, il nous reversera 10 % de la somme qui seront factures par l’établissement. Pour le reste cela reste négociable mais j’ai pensé a ce que les dividendes soient reverses ainsi :
o 25 % pour les employés, à savoir le cuisinier et Margarita.
o 25 % pour les associes, donc vous et le juge.
o 15 % pour le développement de notre affaire.
o 10% pour les déshérites
o 5 % pour Lysa
o 20 % pour moi


- Es tu sure de ta part ?

- Je trouve cela justifie et je n’ai pas non plus besoin de tant d’argent que cela pour vivre, je vivrais de toute manière sur place, donc nul besoin de me loger, ces 20 % seront donc pour mes petites folies, et puis l’on peut considérer que de ma part je donne un pourcentage a Lysa ce qui de toute manière reviendrait au même.

Saya en se redressant leva son verre pour trinquer.

- Alors ? je peux vous compter parmi nous ?

- Evidement Saya.

- Alors soit, il ne nous reste plus qu’a trinquer au Cœur à prendre.

- Laisse-moi tout de même convaincre le juge.

- Vous avez raison, mais je vous fais toute confiance en ce domaine. Je vais tout de même aller régler quelques petits détails.

- Bien, je vais aller voir mes amis pour leur faire cette proposition. Je te tiens informée.

Quelques heures après, Saya reçu un billet de son nouvel associer lui informant qu’elle pouvait procéder a l’inauguration de son restaurant.






__________________________________________


Dernière édition par Saya le Mar 16 Nov - 11:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:18

Evolvo…

Le Coeur à prendre s’était enfin vider de ses clients, le calme faisait enfin suite au tumulte et a la tension du service du soir. Saya avait donné congé au cuisinier venu prêter main forte pour la soulager aux cuisines pendant qu’elle s’occupait des clients. Elle restait seule avec Margarita pour le reste de la soirée.

« Margarita ? Un petit verre pour finir cette journée ? Encore une fois tu as bien œuvré, les additions étaient salées à souhait, juste ce qu’il fallait pour qu’ils payent avec le sourire.

- Saya, tu as déjà trinqué avec tes clients tout au long de la soirée, tu n’es vraiment pas raisonnable… Quand on voit dans quel état certains passent la porte et toi tu reste claire d’esprit. Ne me dit pas que tu élimine tous les verres que l’on t’offre c’est moi qui te les prépare et je vide les pots de fleurs à la fin du service.

Saya sourit a pleine dents.
- Ce sont tes formules spéciales voyons qui les mettent ainsi… Mais tu as raison, la prochaine fois je m’arrangerais pour donner le change.

Il faudrait tout de même que je sache ce que procure l’abus d’alcool… Je ne fais qu’imiter ce que j’ai déjà vu sans réellement savoir ce que l’on ressent… pensa- elle

Puis elle reprit:

- Je te laisse soin de remettre de l’ordre ici, pendant ce temps je vais répertorier les potions que j’ai emprunté a Tristan en fin de journée.

- C’était donc pour cela que tu as faillit arriver en retard au service ? Tu es vraiment incorrigible, il va finir par se rendre compte que ses remèdes disparaissent.

- Tristan n’est pas organise, il n’a jamais fait attention a ses stocks, cela m’a déjà bien servit dans le passe. Dit-elle d’un air espiègle.

- Ne prend pas ton père pour ce qu’il n’est pas… Peu être fermait il juste les yeux sur tes petites manies ?

Saya s’approcha de Margarita.

- Je ne pense pas que Tristan m’aurait encouragé à lui subtiliser des remèdes. Je monte a l’étage maintenant j’ai besoin de calme.


Dans ses quartiers, Saya ouvrit une besace remplit de fioles et de boites de différentes tailles. Tous les contenants étaient étiquetés. Saya ouvrit son petit carnet qui ne la quittait pas et se mis a identifier les fioles une a une tout en murmurant :

3 concentre d’Oblivio, j’en aurais au moins pour quelques centaines de pigeons à venir.
1 onguent Quies… Hum peut être que cela servira un jour nous verront bien, je ne compte pas faire de massages a quiconque mais bon…
Furialis minor, toujours intéressante pour déclencher quelques conflits.
5 Locacitas, ca tombe bien il ne m’en restait presque plus, a croire qu’il devient de plus en plus difficile de délier les langues.

Evolvo…. Tiens je ne connais pas celle la… Par Gaia, Quelle idée a-t-il de trouver des noms a coucher dehors que presque personne ne comprend leur signification, encore une potion de son invention qui ne dois pas être autorisée par le conseil d’éthique de l’alchimie.


Saya examina la fiole

Pas de marque de toxicité, aucune mise en garde… cela ne dois pas être très dangereux. Pourquoi Tristan a il ranger cette potion dans cette armoire ? D’habitude il n’y met que les préparations aux effets sur le comportement.

Elle ouvrit la fiole pour en sentir le contenu. Aucune odeur particulière ne s’en dégageait. A ce moment même, Margarita entra dans la pièce, Saya trop concentrée par sa découverte ne fit attention. Lorsque Margarita pris la parole, Saya sursauta laissant s’échapper quelques gouttes de potions qu’elle inhala.







Dernière édition par Saya le Mar 16 Nov - 11:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saya/Sahear
Admin
avatar

Messages : 834
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    Jeu 11 Nov - 7:19

Soudain le temps se figea,
La lumière se fit ombre, puis ténèbres.
Le néant, absence totale de sensation,
Je touche mon visage mais ne le sens pas,
Je regarde mes mains mais ne les voit pas,
Je parle mais je n’entends pas.
Seule ma conscience perdure.

Puis survint la chute dans ce vide immense.
Je pris une grande respiration,
Mais aucun air ne remplissait mes poumons.
Je voulu crier, mais aucun son ne fut produit.
La chute toujours et encore….
Je tourbillonne sur moi-même…
Que se passe-t-il ? Ou suis-je ?
Je suis prise de panique…

Je cherche vainement une accroche,
Quelque chose pour m’agripper,
Mais il n’y a rien….
Mon corps ne répond plus à mes ordres.
Perte totale du contrôle…
Seule ma conscience reste
Témoin d’une scène qui n’a aucun sens.
Je m’abandonne à mon destin…
Je n’y peux rien….

Douleur… Intense …
J’hurle à l’intérieur
Je me raccroche a mes pensées pour ne pas ressentir…
Gaia… On ne m’a pas préparé à cela…
Soudaine sensation de liberté, de flottement…
La douleur n’est plus….
Un battement d’aile,
Je vole dans ce néant…
Ou vais-je ? Comment est-ce possible ?

Une voix martèle mon nom, m’appelle inlassablement
Axelle… Viens à moi…
Je marque une pause… une autre voix…
Saya… par ici…
Les deux voix se font écho…
Indescriptibles, ni masculines, ni féminines,
Envoutantes, et déroutantes,
Amicales et inquiétantes,
Elles m’appellent sans relâche…
Que dois-je faire ? Ou dois-je aller ?

Suis ton instinct Sayame répond l’une.
Viens ici Axelle et ton tourment s’arrêtera me répond l’autre.
Toutes les deux m’attirent,
Je doute… Je dois choisir…
Je présent une menace,
Je suis en alerte…
Axelle… Viens à moi…
Saya… par ici…
Tourments… Qui suis-je ?
Les réponses sont en toi, Saya.
Je me dirige vers celle qui me nomme Saya.

Chaleur, explosion de lumière…
Je suis éblouie….
Mes sens reviennent à la vie….
Mon cœur s’emballe, ma respiration est haletante,
Je reprends le contrôle,
J’observe à nouveau mes mains,
Je sens à nouveau ma peau,
J’entends de nouveau ma voix.
Quelque chose m’interpelle
Des ailes… Symbole de liberté
Saya, libre comme l’air...

La voix m’appelle de nouveau…
Fragments de phrases murmurées,
Saya…. Gaia t’appelle…
Saya il est temps…

Je ne comprends pas.
Révèle-toi Saya.
Regroupez-vous…

La voix m’entoure…
D’où vient-elle ?
Saya regarde et écoute ton instinct

Paysage magnifique, des falaises,
Une rivière, un coucher de soleil.
Ma respiration se bloque,
Frappée par la splendeur des lieux.
Immensité, calme et volupté
Gaia est avec toi…
Sensation de plénitude enfin retrouvée.
Encore cette voix qui s’adresse a moi
Saya… écoute moi…
Rejoins les autres émissaires de Gaia…

Qui sont-ils ?

Visons fugaces de visages,
Flash rapides et aveuglants.
Regroupez vous… il est temps.
Tu dois partir…Saya
Retourne d’où tu viens..

Au loin le tonnerre gronde.
Au loin une voix hurle mon autre nom
Pleine de rage et de haine,
Axelle… ta liberté n’est pas éternelle,
Un jour tu te feras attraper…

Ricanements… Cris de manticores..
Tout s’éloigne…





Je me réveille en un sursaut… haletante… Margarita veille sur moi avec un grand sourire.
- elle est revenue
Dit -elle en se retournant.
En me redressant, je distingue le directeur de la haute école de magie au fond de la pièce.
- comment te sens-tu Saya ?
- Je vais bien, merci... Que s'est il passer?
Mon esprit est encore brouille, comme lorsque l’on sort d’un rêve intense. Je revois encore ses visages.....
- tu devrais te reposer un peu maintenant, Margarita va te faire monter quelque chose a manger.
Je m’allonge de nouveau, et ne tarde pas a m’endormir. Epuisée par cette aventure.


Quelques jours après, tandis que Saya s'affairait a trouver des victuailles aux alentours de Reifort, elle croisa un jeune druide qu'elle reconnue comme un des envoyé de Gaia que la voix lui avait désigne. Elle décida de se joindre a lui dans ses aventures. Mais ceci est un autre recit ou commence le culte de la nymphe festoyante et l'épopée des Désirs noirs.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Saya.... Libre comme l'air    

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Saya.... Libre comme l'air
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bapteme de Siaam
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Désirs noirs  :: Désirs du Passé :: Runes Of magic :: Roles play-
Sauter vers: